Pour commencer, un peu d’Histoire

En 1994, mis sur pied par le COCACH, le Carnaval de Chamblon vu le jour. Ce petit groupe de parents, désireux de faire bouger le village pour leurs enfants, entrepris avec passion de faire venir la joie du carnaval chez eux.

Après 5 années de bons et loyaux services, l’ancien comité s’est essoufflé et la relève étant inexistante dans leur rang, ils ont donc naturellement proposé à la jeunesse nouvellement créée, de reprendre le flambeau.

Cette nouvelle ère fut également haute en couleur, mais confrontée à toujours plus de défis techniques et vu l’ampleur de la manifestation, ils décidèrent, à contre cœur, de jeter l’éponge.

Dès lors, entre 2008 et 2009, à Treycovagnes, les Brandonnettes étant également tombées aux oubliettes à la même période, plus un son de Guggen n’a retenti sur la colline.

 

Le renouveau

Un jour, lors d’un apéro entre amis, que celui qui est notre président nous lance un défi : celui de relancer un comité de carnaval.

Quelque peu nostalgique de ces moments particuliers mais surtout désireux de rendre à nos villages cette fête, il n’a pas fallu beaucoup de réflexion pour monter ce projet.

Après les démarches administratives faites, le comité monté, les membres trouvés, la toute nouvelle formules du carnaval de Chamblon-Treycovagnes vu le jour en 2010.

La fête se déroule sur un jour, le samedi, avec la partie officielle le matin suivit du diner offert par les communes. Durant l’après-midi et le soir, les guggens animent les villages. Après le cortège nocturne et la mise à mort d Bonhomme hiver, la fête se poursuit dans le hangar communal de Chamblon jusqu’au bout de la nuit.

Quelques années plus tard, cette même équipe provenant de tout le canton reste infatigable et s’est lancée un nouveau défi en organisant un tour de Suisse lors du souper de soutien, désormais organisé la veille au soir.

Depuis 2014, pour une question d’organisation, l’ensemble de la fête se déroule dans le village de Chamblon, mais les habitants de Treycovagnes sont toujours les bienvenus.